nieuwe zoekopdracht
[ meld een fout in dit record ]mandje (0): toevoegen | toon Print deze pagina

Ostracods, rock facies and magnetic susceptibility of the Trois-Fontaines and Terres d’Haurs Formations (Early Givetian) in the Rancennes quarry at the Mont d’Haurs (Givet, France)
Casier, J.-G.; Cambier, G.; Devleeschouwer, X.; Petitclerc, E.; Préat, A. (2010). Ostracods, rock facies and magnetic susceptibility of the Trois-Fontaines and Terres d’Haurs Formations (Early Givetian) in the Rancennes quarry at the Mont d’Haurs (Givet, France). Bull. Kon. Belg. Inst. Natuurwet. Aardwet. = Bull. - Inst. r. sci. nat. Belg., Sci. Terre 80: 85-114
In: Bulletin van het Koninklijk Belgisch Instituut voor Natuurwetenschappen. Aardwetenschappen = Bulletin de l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique. Sciences de la Terre. KBIN: Brussel. ISSN 0374-6291
Peer reviewed article  

Beschikbaar in  Auteurs 

Trefwoorden
    Geological time > Phanerozoic > Paleozoic > Palaeozoic > Devonian > Devonian, Middle > Eifelian
    Ostracoda [WoRMS]
    France, Champagne [Marine Regions]
    Marien; Brak water
Author keywords
    Ostracods, Sedimentology, Palaeoecology, Magnetic Susceptibility, Givetian, Dinant Synclinorium, Ardennes, France

Auteurs  Top 
  • Casier, J.-G.
  • Cambier, G.
  • Devleeschouwer, X.
  • Petitclerc, E.
  • Préat, A.

Abstract
    Plus de 5.500 carapaces, valves et fragments d’ostracodes ont été extraits de 48 échantillons récoltés dans le stratotype de la Formation (= Fm) des Terres d’Haurs et dans l’extrême base de la Fm du Mont d’Haurs, au Mont d’Haurs, près de Givet. Cinquante-deux espèces appartenant au Mega-Assemblage de l’Eifel sont reconnues, et elles indiquent généralement des environnements marins sous la zone d’action des vagues de beau temps et occasionnellement sous la zone d‘action des vagues de tempêtes. Des ostracodes indicateurs d’environnements semi-restreints sont également reconnus mais l’analyse sédimentologique montre que parfois ces ostracodes ont été transportés. Au passage Fm des Terres d’Haurs / Fm du Mont d’Haurs, des ostracodes à carapaces épaisses témoignent d’une plus grande agitation des eaux. La grande abondance des ostracodes et leur grande diversité montrent que les conditions de vies étaient particulièrement favorable pour ces crustacés. Dix microfaciès sont reconnus, leur succession de 1 à 10 correspond à une séquence standard de type ’shalllowing-upward’ depuis des milieux marins ouverts à proximité de la zone d’action des tempêtes jusqu’aux milieux littoraux proches de l’émersion. L’analyse des microfaciès met en évidence un système de rampe carbonatée avec des shoals oolithiques et algaires séparant un domaine semi-restreint et littoral du milieu marin franc. Les événements de tempêtes, et ceux liés à l’activité des vagues, redistribuent les organismes qui formaient des biocénoses diversifées à échinodermes, bryzoaires, mollusques et brachiopodes dans les environnements d’avant-shoal. La courbe lithologique traduit une évolution transgressive progressive (cortège sédimentaire) en deux phases marquées par deux ensembles de paraséquences: le premier ensemble enregistre la déstabilisation de la plate-forme carbonatée sous-jacente (Fm de Trois-Fontaines) donnant lieu à la mise en place d'environnements de type lagunaires “ouverts” dans la rampe interne, le second ensemble correspond à l’installation des shoals à la limite rampe interne/médiane. Aucun épisode récifal important n’est présent, et les shoals sont de relief modeste. La salinité et l’énergie sont les paramètres majeurs qui déterminent les zonations d’organismes et la répartition des environnements. Les valeurs de susceptibilité magnétique en champ faible (XLF) sont faibles et huit évolutions de susceptibilité magnétique sont reportées face à la colonne lithologique. Les courbes de susceptibilité magnétique et de microfaciès sont relativement mimétiques dans la première moitié de la coupe et opposées dans la partie supérieure de la Formation des Terres d’Haurs. Une tendance décroissante des valeurs de SM en champ faible à travers la limite entre les formations de Terres d’Haurs et de Mont d’Haurs est observée. Deux modèles de régression linéaire sont proposés dont l’un montre une correlation positive modérée entre les valeurs XLF et les microfaciès dans la première moitié de la coupe et le deuxième est caractérisé par une corrélation négative forte entre ces deux paramètres pour la partie supérieure de la Fm des Terres d’Haurs. L’agitation de l’eau est la plus élevée dans la rampe interne et médiane en association avec les environnements de shoals oolithiques et algaires et correspond aux valeurs les plus faibles des valeurs en XLF. La partie inférieure semble correspondre plus à un profil de plateforme carbonatée par opposition au second modèle qui confirme une morphologie de rampe carbonatée. Les valeurs moyennes de XLF observées dans la partie supérieure de la Fm des Terres d’Haurs sont relativement homogènes comparées aux fluctuations reportées dans la moitié inférieure de la coupe. Une corrélation stratigraphique à haute résolution est proposée pour la base de la Fm du Mont d’Haurs en Belgique et en France en raison d’une similitude des données de XLF établies pour la coupe des Monts de Baileux située à quarante kilomètres de distance du stratotype.

Alle informatie in het Integrated Marine Information System (IMIS) valt onder het VLIZ Privacy beleid Top | Auteurs 
IMIS is ontwikkeld en wordt gehost door het VLIZ, voor meer informatie contacteer .